Media

Internet

 

Press

 

Graduation Ceremony 2011

Speech
Keynote Address
At Notre-Dame International High School
1ST GRADUATION DAY
30-06-2011

Ladies and Gentlemen, Dear Students,

What a pleasure and a privilege it is for me to be here today, in front of the first three graduates of NDIHS.

I am deeply grateful for your kind invitation and for the wonderful honour to be invited and share my thoughts with you on this special day.

My first thought goes to the most important people of today’s ceremony. Let me address my warmest congratulations to the three graduates Sara, Lorenzo and Patrick. You, your families, your friends and all the school team can pride themselves for such a great achievement.

Education is a team effort that depends on the support and commitment of every member of the educational community.

This is why my second thought is to address my warmest words of thanks to Yves le Saout, as Director of Notre-Dame Les Oiseaux, to Dan who has accepted to run the school, to Marcy, Amanda and to all the teachers, to Axelle, and to many other people who have brought their support to the project.

Without you all, the American school would simply not exist.

My third thought goes to Dr Frank Tarsitano who had the vision of a global school system; his vision is that instead of having just one school in one place, we should develop one united system with branches in many countries where students could go and study as they please in a different cultural environment.

Isn’t that vision showing us the path to Global citizenship that will be yours when you are adults?

It took us nearly three years to bring the vision to life.  When my American colleagues told me that we should set up an American school in France, I answered that, if we were to do that, I knew the ideal place. From the very start, Yves Le Saout and his team, the school board, the parents, the school community members caught immediately the extraordinary dimension of the project.

Then it took us nearly two years to shape it in details so that we were ready to welcome you last September.

We all remember the opening day last September 22nd 2010.

Today, your reward as graduates is also our reward.

But I have also a thought to all the students and another good reason to be proud,- and for sure a well-deserved reward to the NDIHS education team- I have been informed that nearly half of you have decided to spend a second year at the school. That shows that you like it and that you like the ways you are taught at Notre Dame International High School.

A graduation ceremony is always a momentous milestone in a student’s life.

It is an assessment of your success as effective learners, but it is also a springboard to the next step.

Whatever you will decide to do, I wish you success onto the road of the global world.

More than ever, faster than ever, we become citizen of the planet and the notions of boundaries are everyday a little more meaningless.

Because you have made the choice – and also the efforts to study far beyond your home countries, you will grasp far more easily the real meaning of globalization, you will be better prepared and, hopefully,you will be part of tomorrow’s world leaders, showing the way, helping and supporting others who for any reason face more difficulties to adjust to this open world, to open their minds in a positive way so that you contribute to building a united and peaceful world where every inpidual will be able to keep and cultivate his culture, speak his language, have his fundamental rights and faith respected, all this in a world without barriers set up in hope and honesty.

Unfortunately, across the globe, pluralism and persity are too often rejected, based on fears: fears of the stranger, fear of the unknown, fear of change, all these fears lay the bed of conflicts, prejudice and discriminations.

This school is exactly the opposite: a place of tolerance, empathy to the others, curiosity, variety, opening, accepted differences and still a place heading towards a common goal

- development of self-awareness,
- social consciousness,
- leadership and creativity.
- making you stronger to develop your skills

You are the lights of tomorrow’s world.

Life is not simple, sometimes the path is twisted and you have continuously to remain flexible in achieving your objectives as long as you never compromise on fundamental human values.

Thanks to your teachers, to Notre-Dame International High School, you have been given some of the basic tools to continue your journey.

Once more, congratulations to all of you on this unique day. I also have a thought for your parents who can be proud of you and feel probably frustrated not to be able to be here with us.

Because you are the first graduates of NDIHS, you will forever be a shining example of the academic excellence that the school can produce.

I wish every one of you a lifetime of success.

Thank you,

I will now address a few extra words in the language of Molière ! or Chateaubriand should I say here !

J’ai déjà dit l’essentiel en m’adressant à nos jeunes diplômés mais je tiens à souligner encore une fois  la très grande qualité du travail pédagogique et administratif accompli au cours de cette première année de fonctionnement et à réitérer mes remerciements à tous ceux et celles qui ont mis tant de conviction et d’énergie pour faire vivre cette école.

Cette école, c’est le fruit de la volonté commune de Notre-Dame Les Oiseaux  et de Nacel d’associer leurs savoir-faire en matière d’éducation et de partager une vision commune des valeurs éducatives mais aussi humaines à transmettre aux jeunes générations.

Le chemin fut ouvert par Nacel aux Etats-Unis en 2003 par Dr. Frank Tarsitano, le directeur de Nacel aux USA en ouvrant la première école américaine et internationale à Minneapolis.

Cette école qui compte maintenant plus de 150 élèves a servi de modèle pour implanter des écoles similaires en Pologne, en Corée du Sud, en Chine, aux Philippines et donc depuis cette année à Paris, ici-même.

C’est avec une certaine émotion que j’évoque notre première rencontre avec Yves Le Saout, il y a presque 3 ans.

Avec son équipe d’alors, il m’a attentivement écouté et je ne pense pas avoir eu beaucoup de mal à le persuader de l’immense intérêt du projet ; ce qui compte tenu de son expérience et de son discernement était déjà en soi un signe prometteur.

C’était le début de 2 années de préparation avec, comme dans tout projet de cette envergure, des difficultés à surmonter ; mais elles l’on été assez facilement car la détermination commune d’aboutir et de réussir resta toujours la plus forte.

Je connaissais l’Ecole Notre-Dame Les Oiseaux depuis plusieurs années et mes visites occasionnelles étaient prétexte pour évoquer et aussi réaliser pers séjours au profit des jeunes de Nacel. Réciproquement, nombreux sont les jeunes de l’établissement qui voyagent avec Nacel chaque année.

Lorsque mes collègues américains de Nacel  avec le soutien du directeur de Nacel France, que je remercie au passage pour sa confiance, ont évoqué l’idée d’ouvrir une école américaine internationale à Paris, pour moi, le choix d’un établissement susceptible d’accueillir cette école ne faisait aucun doute et s’imposait à moi comme une évidence:

Pourquoi une telle évidence ?
Parce que nous avions cette convergence de vues sur le projet éducatif et pédagogique qui guident notre action auprès des élèves qui nous sont confiés.

Si Nacel a pour objectif premier une meilleure maîtrise des langues et inscrit son action dans la complémentarité de l’enseignement initial délivré par l’école, sa mission pédagogique s’étend aussi largement à la découverte de l’Autre, de son prochain, de la curiosité vis-à-vis de sa culture, de ses différences et contribue ainsi à enrichir la pensée, le jugement et l’ouverture d’esprit de nos jeunes.

Tout cela, Nacel le partage avec l’Ecole Notre-Dame Les Oiseaux et ces principes fondamentaux nous rassemblent et nous soudent pour faire de la NDIHS une école américaine certes, mais une école internationale où les différences sont une source d’enrichissement réciproque.

Je me plais souvent à dire qu’il n’y a pas d’Education sans Philosophie de l’Education.

Sans traduire ce que j’ai dit précédemment, nous préparons nos élèves, bien sûr à l’obtention de leur diplôme – et c’est bien ce qui nous réunit ici ce soir- mais aussi à devenir les acteurs du monde globalisé.

La première récompense à nos efforts, c’est votre arrivée en septembre 2010 ou en janvier dernier.

Une école ne vit qu’avec ses élèves. Nous avons encore tous en mémoire l’inauguration de l’école le 22 septembre dernier, qui marquait le début de l’année scolaire.

9 mois ont passé et aujourd’hui marque une nouvelle étape dont les premiers à être fiers sont bien entendu nos 3 diplômés.

Mais cette fierté et cette reconnaissance, je tiens à la partager avec tous les acteurs qui l’ont rendu possible :

Yves Le Saout que je remercie infiniment pour sa confiance initiale et aussi son implication au quotidien, en plus de la lourde charge que représente la direction de l’établissement, Dan qui dirige cette école américaine brillamment et avec tant d’implication et qui a aussi accepté de continuer l’an prochain, Marcy, son épouse et aussi professeur qui l’a suivi dans cette aventure, tous les professeurs pour la qualité de leur enseignement, Axelle pour toute la partie intendance entre autre mille services , toutes les personnes représentants des parents d’élèves, du conseil d’administration , et plus largement toutes les personnes de la communauté éducative, incluant les personnes qui ne sont plus là aujourd’hui, qui ont cru et croient toujours en cette belle réalisation et la soutiennent pour en assurer sa pérennité.

Félicitations à nos trois diplômés !
Et formons le vœu d’en avoir encore plus l’an prochain.
Je vous remercie.

Gérard Avundo
Nacel France